You are currently viewing DÉCODEURS DE LA TROISIÈME GÉNÉRATION

DÉCODEURS DE LA TROISIÈME GÉNÉRATION

L’histoire de la télévision par satellite s’avère très ancienne mais aussi très intéressante.
Tout a commencer en 1945 par un amateur des sciences nommé Arthur C. Clarke qui publia un article dans ” 2001 Odyssée de l’Espace ” parlant sur un concept de liaison artificiel de la terre par un réseau de télécommunications. Puis en 1957, les russes lancèrent pour la première fois un satellite artificiel ” Spoutnik ” qui émettait des sons captés par de nombreux radioamateurs tout autour de la planète. Puis les américains interviennent et c’est en 1962 que ,pour la première fois, fût établie entre les USA et l’Europe une liaison télévisée en direct.

Les expériances se sont accumulées jusqu’à l’obtention des récepteurs satellite analogique et vers les années 1970-1980, la plupart des pays ne diffusaient que quelques chaines terrestres nationales via le réseau TAT ou télévision analogique terrestre connu sous le nom de réception de la première génération.

Vers le début des années 2000, la plupart des pays ont commencé à remplacer la télévision analogique terrestre TAT par la télévision numérique terrestre ou TNT et c’est en 2012 que les flux de télévision analogique ont cessé d’émettre ,laissant place à la réception numérique d’ou fut le concept de réception de la deuxième génération.

En 2003, Dream Multimedia -une société allemande connue pour ses décodeurs Linux- a pu lancé le premier récepteur Linux basé sur Enigma 1: une application C ++ de bout en bout n’ayant qu’un noyau C ++ relativement compact et qui n’autorisait que des plugins binaires pour les éléments de niveau inférieur.

En 2005, La première box Enigma 2 faisait son apparition et qui avait pour la première fois une version ENIGMA 2 BETA, qui contrairement à Enigma1 gèrait une grande partie de sa logique interne en language Python et qui permettaient aux developpeurs de manipuler et de travailler sur des plugins dont le résultat était directement visible et c’est à cet instant qu’on nomma les récepteurs linux fonctionnant sous Enigma 2 comme étant les récepteurs de la troisième génération vu l’immense variété des plugins et des possibilités de modifier ou de developper tout types de plugins utiles et qui rèste jusqu’à nos jours le système le plus stable, le plus performant et le mieux supporté au monde entier.

Laisser un commentaire